unity_ars-thumb-640xauto-17498

Unity for Ubuntu 11.04


Lors du sommet des développeurs Ubuntu (UDS) aujourd’hui en Floride, fondateur d’Ubuntu, Mark Shuttleworth a annoncé que Unity deviendra l’interface utilisateur par défaut d’Ubuntu pour les desktops et les netbooks.

Unity, qui est apparu récemment comme la nouvelle interface pour les netbooks de Ubuntu 10.10, arrivera sur les desktops dans Ubuntu 11.04 l’année prochaine. Pour Shuttleworth cette étape est le changement le plus important jamais effectué pour Ubuntu.

Il a également reconnu qu’il s’agit d’une démarche risquée et qu’il reste encore beaucoup à faire pour préparer la transition.

L’initiative de partir sur Unity, dont Shuttleworth sera le seul à définir la roadmap, traduit l’écart croissant entre le souhait d’avoir une expérience utilisateur propre à Ubuntu, proche de l’ergonomie Apple / Mac, et la configuration standard de GNOME .

Shuttleworth a souligné que Ubuntu est toujours basé autour de GNOME et que la diversité et la concurrence entre les différents types d’environnements GNOME encouragera l’innovation au sein de l’écosystème GNOME.

La décision d’implémenter une interface personnalisée dans Ubuntu est controversée.  En effet, au lieu de favoriser le lancement de GNOME Shell soit par la contribution propre que sont les développements, soit par une contribution induite car Ubuntu est le premier bureau GNOME en part de marché, Unity profitera avant tout  et surtout à Ubuntu au détriment de GNOME Shell. Demain comment viendra-t-on à GNOME Shell, si Ubuntu propose Unity ?

C’est aussi une menace pour GNOME à l’heure où GNOME Shell, la nouvelle interface de GNOME 3 ne convainc pas totalement sur ses choix ergonomiques.

Il est dommage de constater que Canonical ne travaille pas avec GNOME pour bénéficier d’une synergie des efforts, et sortir un GNOME Shell à la pointe.

Visiblement, des problèmes de fond sur les orientations de GNOME ont conduit à une sortie de Canonical du projet GNOME Shell. Il faut dire que depuis plusieurs année Shuttleworth clame que l’ergonomie et le design sont la clef du succès, et il a embauché des designers à tour de bras, il est donc logique, qu’il souhaite se différencier sur ce point précis en cas de désaccord. Visiblement il n’a pas su imposer au sein de GNOME Shell sa vision des choses.

Enfin Shuttleworth veut mettre le paquet sur le support tactile multi-touch et il marque cette orientation forte, en priorisant dans Unity ces fonctionnalités. De plus, il pense que la gestion de l’activité du bureau via un gestionnaire de fichier est dépassée, et il souhaite mettre au cœur de l’expérience utilisateur GNOME Activity Journal, qui vise à organiser le contenu du bureau de l’utilisateur en fonction de son activité (récente, populaire, tag) indépendamment de sa localisation dans le disque. Equivalent de Nepomuk ? Un bureau sémantique en fait.

Enfin en ouvrant Ubuntu à un meilleur support de QT pour se préparer aux mobiles et aux tablettes tactiles, Shuttleworth s’est sûr s’affranchit de plus en plus de la ligne stricte de GNOME.

Que l’on soit convaincu par les orientations stratégiques de Canonical ou non, Unity devient le cœur de l’ambitieux programme pour Ubuntu 11.04.

En raison de l’ampleur énorme des changements apportés par Unity sur le bureau Ubuntu, Unity risque d’être au centre des discussions des semaines à venir. Compte tenu de l’état actuel de Unity, qui certes a un potentiel considérable, versus la roadmap très chargée de la prochaine version, la route est encore très longue d’ici la 11.04 qui sort d’ici seulement six mois.

2 réflexions sur “Unity for Ubuntu 11.04”

  1. L’important est d’avoir une interface facilement paramétrable et conviviale, peut importe le moteur
    la version actuelle d’Unity n’est pas très convaincante (10.10) comparée à netbook launcher efl

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s